Marquis de la Fayette

Le mot du Président de l'OING Marquis de La Fayette

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Gilbert du Motier de La Fayette

Gilbert du Motier, marquis de La Fayette, né le au château de Chavaniac, à Saint-Georges-d’Aurac (Auvergne), et mort le à Paris (ancien 1er arrondissement), est un aristocrate d’orientation libérale, officier et homme politique français et américain.
Convaincu de la noblesse de la cause des insurgés américains, il s’engage à leurs côtés en 1777. Nommé à l’âge de 19 ans général par George Washington, La Fayette joue un rôle décisif dans la guerre d’indépendance des États-Unis contre la Grande-Bretagne, notamment lors de la victoire de Yorktown le . Surnommé le « héros des deux mondes », il est un des huit citoyens d’honneur des États-Unis. Il y fait d’ailleurs à l’invitation du président James Monroe un voyage triomphal en 1824, au cours duquel il est accueilli et honoré dans 182 villes des 24 États que compte l’Union à cette époque.

Après avoir combattu aux États-Unis, La Fayette œuvre en France à la rénovation du pouvoir royal, avant de devenir une des grandes personnalités de la Révolution française, avec la rédaction de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen et le commandement de la Garde nationale, jusqu’à son émigration en 1792, suivie d’une arrestation et d’une incarcération de cinq ans par les autorités autrichiennes et prussiennes.
La Fayette a aussi été un acteur politique majeur de la révolution de Juillet en 1830 et des débuts de la monarchie de Juillet, rompant cependant rapidement avec le roi Louis-Philippe dont il avait soutenu l’accession au trône.
À partir de 1789, La Fayette signe ses courriers « Lafayette » en un seul mot, en réaction contre le système nobiliaire abattu par la révolution. C’est cette graphie qui a été utilisée par ses contemporains jusqu’à sa mort.